Comment faire un album photo (traditionnel ou en ligne) ?

Le guide pour apprendre à trier et sauvegarder efficacement ses photos

Aujourd’hui, je vous propose un article quelque peu différent. Habituellement, j’aime vous présenter dans ce blog mes séances photo . En ces temps de confinement, je vous propose une activité qui risque de vous prendre du temps, beaucoup de temps. Mais oh joie, lorsque vous en viendrez à bout ! Fini les photos qui trainent sur vos téléphones et vos ordinateurs. Aujourd’hui, on se pose et on fait des albums photos ! Oui mais voilà, comment faire un album photo ? Traditionnel ou en ligne ? Par où commencer ? Comment s’y prendre ? Pas de panique, suivez le guide ! Etape par étape, je vous guiderai pour apprendre à faire de jolis albums photos

1. On rassemble ses photos

Tout d’abord, remarquons que bien souvent, les photos sont stockées sur la mémoire de nos téléphones, sur les cartes de nos appareils photos, bref, il y en a un peu partout. Il s’agit donc de tout rassembler au même endroit, sur son ordinateur. Attention, je conseille de ne pas utiliser la méthode du « couper coller » mais plutôt du « copier coller ». Tant que tout n’est pas rangé, on ne supprime pas les photos du support d’origine, une erreur de manipulation est vite arrivée et il ne s’agirait pas de perdre une partie de vos photos. Globalement, on copie donc tout dans un seul et même dossier (appelons-le « à trier » ;-)).

2. On trie ses photos

Toutes vos photos sont là ? Allez, au boulot, il faut les classer. A première vue, cela peut paraître fastidieux mais plus le travail est fait régulièrement, plus cela est facile. Il existe bien entendu différentes façons de classer et à chacun de trouver la méthode avec laquelle il se sent à l’aise. Par exemple, la mienne consiste tout simplement à trier par date et événement. Un dossier par année, et ensuite chaque sous dossier porte le numéro du mois suivi de l’intitulé du dossier/événement.

Vous avez un doute sur la date de votre photo et ne savez pas où la classer ? Souvent, le nom de fichier comporte la date (sous réserve d’avoir mis à jour la date sur son appareil photo). Il est ainsi possible de retrouver cette date dans les informations du fichier. On renomme sa photo à la fin. Pour ma part, j’aime conserver au début du nom de mon fichier une indication de date. Exemple : 2002ValbergBeuil-1 (photo prise en février 2020).

3. On sauvegarde ses photos

On ne le dira jamais assez, sauvegardez vos fichiers précieux. La meilleure option consiste sans aucun doute à multiplier les sauvegardes. Il faut donc penser à utiliser différents supports : disque dur, cloud… Pensez à effectuer une sauvegarde sur un disque dur que vous confierez à un proche hors de votre domicile. En effet, personne n’est pas à l’abri d’un cambriolage ou d’un dégât matériel (incendie, inondation…) au sein de son habitation . Renouvelez vos sauvegardes régulièrement, les disques durs ne sont pas éternels… Pour les plus méticuleux ou ceux qui souhaitent faire de la place sur leurs disques, vous pouvez également vous lancer dans le tri des doublons. De nombreux logiciels (gratuits ou non) peuvent vous faciliter ce travail.  Duplicate Media Finder, Gemini… Certains proposent même de comparer vos photos selon un seuil de tolérance que vous leur appliquerez (parce que vous n’avez peut être pas besoin de garder ces 14 photos de ce soleil couchant ou ces 42 photos de votre enfant prises en rafale). Attention, toujours vérifier les photos que vous proposent de supprimer ces logiciels. Tout est trié et sauvegardé ? C’est parti pour l’album.

4. Comment faire un album photo ? L’album traditionnel vs. l’album en ligne.

Le scrapbooking, l’album traditionnel à personnaliser

Pour les adeptes de scrapbooking, Pinterest est une ressource inépuisable d’idées.  De nombreux autres sites comme la fourmi créative vous proposent une large sélection du matériel nécessaire. D’ailleurs, il existe même des kits tout prêts à l’emploi, très pratiques pour ceux qui veulent se lancer sans trop d’idées.

L’album photo en ligne

Parce que j’étais une adepte de l’album photo traditionnel mais que ces derniers prennent beaucoup, beaucoup de place, je suis passée il y a quelques années à l’album photo en ligne. J’ai ainsi, testé plusieurs sites, je vous en présente ici deux.

Le plus « grand public » : Mon album photo

Ses plus :

– fabrication française
– 3 méthodes pour créer votre album :

  • Tout d’abord, directement en ligne. Pas d’installation de logiciel, assez pratique.
  • Deuxième méthode (la plus recommandée et celle que j’utilise): via le logiciel (gratuit). Assez simple d’utilisation et relativement intuitif, il offre de nombreuses possibilités de mise en page. Bien entendu, cela demande un certaine prise en main au début mais ensuite, cela va assez vite.
  • Dernière méthode : la création via l’application smartphone ou tablette « en – de 10 mns ».

– Nombreuses propositions de livres à thèmes (pas moins de 19 propositions pour la catégorie Mariage et 10 pour la catégorie « Naissance »).

– Ouverture à plat ou papier vernis (en options).

– Smart assistant : vous sélectionnez vos photos, le logiciel vous propose une mise en page. Cependant, je ne recommande pas forcément cette méthode. En effet, elle nécessite souvent de retravailler la mise en page du logiciel. Autant faire soi même le boulot directement !

A titre de comparaison, l’album carré (21 x 21 cm – 24 pages) est proposé à partir de 29,99€ avec une couverture rigide.

Le meilleur rapport qualité-prix : Saal digital

Pour moi, à mi chemin entre l’album « grand public » et l’album réalisé par un professionnel. A titre de comparaison, l’album carré (19 x 19 cm, 26 pages) est à 22,99 €. Les prix sont donc similaires à ceux pratiqués par monalbumphoto. Ici, les nombreux livres à thème ne sont pas mis en avant (certains thèmes peuvent être choisis mais cela se fait au moment de la mise en page, directement dans le logiciel). Par contre, le site offre de nombreuses possibilités pour personnaliser son album et le rendre ainsi unique.
En effet, en plus du traditionnel choix entre mat et brillant pour la couverture, ici nous avons de nombreuses options : aspect cuir, effet bois, lin (comptez entre 15 et 20 € supplémentaires).
Contrairement à Monalbumphoto, chez Saal, l’ouverture à plat est systématiquement proposée et il y a même la possibilité de ne pas avoir de logo fabriquant/ code barre sur le produit final.
Pour finir, le site propose plusieurs gammes « professionnelles » avec des pages extra épaisses et des options originales comme le verre acrylique (à partir de 59,99 € le 21 x 21 ).

L’album haut de gamme, fait par votre photographe

Ici, tout est permis (ou presque ! ). En tant que photographe, nous passons par des sites spécialisés, réservés aux professionnels.Vous aurez ainsi le loisir de choisir parmi de nombreuses options et votre livre deviendra un véritable objet souvenir. L’impression sera de qualité, les couleurs respectées et votre livre pourra être conservé en bon état aussi longtemps que vous en prendrez soin. Cerise sur le gâteau, c’est votre photographe qui passera de nombreuses heures à mettre en page votre livre. Sans hésiter, c’est la méthode à choisir pour bien conserver vos photos de mariage.Pour conclure, faire un album photo (traditionnel ou en ligne) ce n’est pas si compliqué mais cela peut vite prendre beaucoup de temps. Il n’y a pas de secret, il faut trier régulièrement ses photos. Mais quelle satisfaction lorsque vous recevrez votre album !

Cet article vous a plu ? Indiquez le en commentaire ! Vous avez besoin de plus de précisions ? Contactez-moi ici  je serais ravie de vous aider,  vous l’aurez sans doute compris, j’adore faire les albums photos !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *